Poser un Receveur de Douche italienne

Dans l’installation d’une douche italienne, poser un receveur de douche est une étape essentielle.

Grâce aux « kits douche italienne » du commerce, il est possible d’installer soi-même sa douche à l’italienne.

Le kit comprend un receveur de douche prêt à carreler. Avec ce receveur, il n’est plus nécessaire de couler la chape en pente, typique des douches italiennes :

  • le matériau hydrofuge du receveur à carreler assure son étanchéité. Il n’est donc pas nécessaire de cuveler ou de poser un film pvc sous le receveur.
  • La forme du receveur prévoit une pente intégrée. On évite ainsi une étape de maçonnerie délicate : le coulage de la chape en pente diamant. Une pente de 1% suffira si vous posez du carrelage ou de la mosaïque. Par contre, préférez une pente de 2,5 à 3% si vous choisissez de poser des galets ; ces derniers retenant plus facilement l’eau.

 

Les principales étapes pour poser un receveur de douche efficacement sont les suivantes.

 

Positionnez le corps de la bonde à l’endroit souhaité dans la réserve de dalle.

Ajustez la longueur de conduite et raccordez-la à la tuyauterie d’évacuation de diamètre nominal 50mm.

1

Ajustez la hauteur de la bonde. Fixez la bonde et son joint à lèvres sur le receveur de douche.

5

Encollez le receveur à l’aide d’un mortier-colle.

Étalez la colle de manière homogène sur le verso du panneau à l’aide d’une taloche crantée.

6

Positionnez le receveur dans le bac et appuyez pour tasser la colle.

6a

Appliquez ensuite un joint silicone entre le receveur et le sol (qui doivent être au même niveau!)

7

Afin de garantir l’étanchéité du montage, on applique une bande d’étanchéité entre le receveur et le sol.

Pour cela, encollez à l’aide de la colle à carrelage la zone de joint et déposez la bande d’étanchéité immédiatement après encollage.

8

Faites de même sur chaque côté du receveur, y compris le(s) côté(s) en contact avec le mur.

9

Le receveur est prêt à être carrelé!

Encollez une partie de la surface du receveur et des bandes d’étanchéité à l’aide du mortier-colle.

Étalez la colle à l’aide d’une spatule crantée.

Positionnez la dalle de carrelage ou de mosaïque sur la partie encollée.

Procédez en collant les dalles une par une.

11

La mosaïque se découpe facilement au cutter.

Si vous utilisez d’une carrelage, utilisez un coupe carrelage pour découper la taille nécessaire aux raccords autour de la bonde ou du caniveau de vidage.

13

Procédez ensuite au carrelage mural. Appliquez la colle et crantez-la à l’aide d’une spatule.

Appliquez le carreau. Procédez également carreau par carreau pour que la colle ne sèche pas avant la pose du carrelage.

15

Avoir avoir laissé sécher le mortier-colle au moins 24 heures, faites les joints du carrelage.

Répartissez le joint de colle à la spatule, entre les interstices de la mosaïque.

Une fois les interstices bien garnies, lissez avec la raclette en caoutchouc sur toute la surface du receveur.

17

Tout de suite après la pose du joint-colle et sans attendre son séchage, nettoyez les carreaux avec une éponge humide.

Puis, essuyez au chiffon.

19

On finit en réalisant les joints du carrelage mural.

Appliquez ensuite un joint silicone de finition entre le bac-receveur et le sol.

21

Installez la grille de la bonde ou la barrette de finition du caniveau.

22

 

Vous venez de poser un receveur de douche italienne. Félicitations!

 

Credit photos: Lapeyre

Comment faire une douche italienne ? (+ 2 vidéos)

D’une manière générale, la douche italienne encastrée nécessite une réserve dans la dalle de votre salle de bain.
En l’absence de réserve, comme c’est le cas pour les rénovations, deux s’options s’offrent à vous :

  • Rehausser la douche d’une petite marche. On perd ainsi le plain-pied mais l’on peut conserver la continuité du carrelage du sol dans la douche.
  • Rehausser tout le sol de la salle de bain à l’aide de plaques d’aggloméré hydrofuge.

Ensuite, il existe principalement deux méthodes pour faire une douche italienne :

Les méthodes d’étanchéité varient d’une méthode à l’autre.
Dans le premier cas, on effectue un cuvelage pour étanchéifier le sol sous chape.
Dans le deuxième cas, l’étanchéité s’effectue au moyen de bandes d’étanchéité sur le receveur.

Voyons maintenant les principales étapes, suivies d’une vidéo expliquant comment faire une douche italienne selon ces deux méthodes.

 

1- En faisant sa chape soi-même

Pour les personnes ayant des compétences en maçonnerie, cette option est tout à fait envisageable.
Les principales étapes sont :

  • Choix de la position de la bonde de douche,
  • Calcul de la hauteur nécessaire pour le receveur,
  • Coulage de la première dalle en ciment,
  • Raccordement de la bonde à l’évacuation,
  • Pose et collage du film d’étanchéité
  • Installation et ajustement de la hauteur du support de grille,
  • Coulage de la chape finale en pente de 1 à 2%,
  • Pose du carrelage au mur et au sol.

La vidéo suivante illustre très bien ces différentes étapes.

 

2- En installant un receveur prêt à carreler

Cette méthode un peu plus simple, reste tout de même très technique.
Les étapes à effectuer sont les suivantes. Certaines sont similaires à la méthode précédente :

  • Choix de la position de la bonde,
  • Calcul de la hauteur nécessaire pour le receveur,
  • Rehausse de la réserve si nécessaire,
  • Pose du receveur de douche
  • Raccordement la bonde au système d’évacuation,
  • Pose des bandes d’étanchéité,
  • Collage du receveur au mortier-colle,
  • Carrelage
  • Découpe et pose du support de grille sur le siphon,
  • Joints de finition autour de la bonde et en bas des parois.

La vidéo de 48h Brico vous montre tous les détails…

Maintenant que vous savez comment faire une douche italienne, il me reste à vous souhaiter
Bon Courage !