Douches à l’italienne : elles devront être disponibles pour tous les logements neufs dès juillet 2021

Afin de faciliter la vie des personnes handicapées et des seniors, trop nombreux à chuter dans leur salle de bains, les logements neufs devront désormais être construits de manière à pouvoir y installer des douches de plain-pied. C’est une décision qui vient d’être confirmée par un arrêté ministériel.

La douche italienne : une demande en croissance depuis plusieurs années

Très tendance, les douches italiennes procurent un sentiment d’espace augmenté dans une salle de bains. Ces douches ouvertes, aussi appelées walk-in, s’apposent sur un receveur encastré. La paroi en verre, qui sépare la douche du reste de la pièce et protège le sol de l’eau, laisse passer la lumière et ajoute ainsi à la sensation de grandeur.

Il existe de nombreux modèles. À vous de faire le choix de votre paroi de douche Shower&Co que vous pourrez agencer à votre décor. Elles s’adaptent à une grande variété d’environnement, même dans des espaces plus complexes, tels que pour une douche sous des combles.

Une loi en deux étapes

Dès juillet 2020, tous les logements collectifs situés en rez-de-chaussée, ainsi que les maisons individuelles, devront désormais répondre à ces nouvelles normes. Pour ce qui est des appartements desservis par un ascenseur et situés en étages, la date d’entrée en vigueur sera une année plus tard, soit en juillet 2021.

Il faut savoir que l’installation d’une douche italienne n’est pas obligatoire. Les propriétaires qui préfèrent installer une baignoire, ou un autre type de douche, sont libres de le faire. Cependant, leur logement devra être transformable dans le cas où un acquéreur souhaite construire une douche à l’italienne. C’est donc l’évacuation d’eau de la baignoire ou de la douche qui devra être compatible à la pose de cette dernière.

Les douches italiennes rebaptisées au nom du ministre

Le gouvernement actuel accorde de nombreuses aides à la rénovation, spécialement au niveau énergétique. La mesure des travaux de remplacement des baignoires par des douches à l’italienne pour les logements anciens a été grandement soutenue par le ministre Julien Denormandie, dans le cadre de la rénovation pour les ménages modestes. Aujourd’hui, beaucoup d’intervenants du milieu parlent des douches Denormandie.

D’ailleurs, cette réforme ne plaît pas à tous. Par exemple, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) regrette que l’on impose cette norme, sans en laisser le choix à l’acquéreur, en soulignant que ce type de douche est en moyenne 50 % plus coûteux qu’une douche classique. Parions, malgré tout, que cette loi fera beaucoup d’heureux !

recevez-5-devis-gratuits